Ce jour est le 25 Novembre - Catherine d'Alexandrie

Confrontée à une cinquantaine de sages par l'empereur Maxence (début du IIIe siècle), la sainte de ce 25 novembre leur aurait si bien parlé qu'ils se seraient aussitôt convertis au christianisme.

Furieux, l'empereur aurait fait brûler les philosophes... et proposé à la jeune fille de l'épouser ! Sur son refus, il l'aurait condamnée au supplice et à la décapitation.

Source Hérodote


5e jour du mois Frimaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du cochon.

tp-0154pre

3e jour du Sagittaire.

Journée Internationale

tp-0417aa

Journée Internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Prénoms du jour

Bonne fête aux Catherine et ses variantes et diminutifs Caitrin, Catalina, Catarina, Cateline, Caterina, Catharine, Catheline, Cathie, Cathy, Catriona, Ekaterina, Katarina, Katel, Katell, Katelle, Katerina, Katharina, Katharine, Katherina, Katherine, Kathryn, Kathy, Katie, Katrine, Katy.
et aussi aux Maria

Elles se prénomment aussi Catherine

Événements

  • 1174 : Saladin unifie les pays arabes
  • tp-sy0238

    Le sultan Saladin entre à Damas, capitale de la Syrie. Déjà maître de l'Égypte, il réunit les deux pays sous son autorité.

    Ayant bâti un empire syro-égyptien, Saladin va désormais diriger ses coups contre les croisés de Palestine..

  • 1465 : Un pèlerin peu ordinaire
  • Le seigneur tchèque Léon de Rosmital quitte son pays pour un pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle, aux extrémités de l'Espagne. Ses véritables visées se rapportent à une mission diplomatique originale, rien moins que de fédérer les puissances européennes contre la Turquie...

  • 1510 : Albuquerque conquiert Goa
  • tp-in-pt0104


    Afonso de Albuquerque, surnommé le « Mars portugais », entre en conquérant dans la cité de Goa, sur la côte occidentale de l'Inde. La ville va devenir jusqu'en... 1961 la capitale des Indes portugaises...

  • 1885 : Les Anglais annexent la Birmanie
  • Les Anglais font la conquête de la Birmanie. Le royaume s'ajoute pour quelque temps à leur empire colonial des Indes. Il deviendra indépendant 60 ans plus tard...

  • 1911 : Zapata publie le « Plan de Ayala »
  • tp-mex1520

    Le révolutionnaire mexicain émiliano Zapata publie un généreux programme de réforme agraire, le « Plan de Ayala »...

  • 1936 : Pacte anti-soviétique nippo-allemand
  • L'Allemagne nazie et les généraux qui règnent en maître au Japon signent un pacte anti-soviétique. L'Italie, déçue par l'attitude des Occidentaux après sa conquête de l'éthiopie, y adhère le 6 novembre 1937. C'est l'amorce d'une alliance entre les trois dictatures...

  • 1944 : Découverte du Struthof, le camp de concentration oublié
  • tp-1407Automne 1944, les services de renseignement transmettent aux soldats américains qui viennent libérer l’Alsace des photos aériennes montrant une concentration inhabituelle de bâtiments à 50 kilomètres de Strasbourg, dans les Vosges, sur la commune de Natzwiler, au lieu-dit le Struthof.

    Les GI's découvrent pour la toute première fois un camp de concentration nazi. Actif depuis 1941 sous le nom de KL Natzweiler-Struthof, il témoigne de l’organisation méthodique de la déportation des ennemis du Troisième Reich.

    Ce fut le seul camp de concentration sur le territoire français. Ce fut aussi l'un des plus meurtriers du système concentrationnaire nazi. Près de 22 000 déportés y perdirent la vie en moins de quatre ans...

    Naissances

  • Jean XXIII Logo Vatican
    Né en 1881 à Bergame (Italie) - Décédé le 3 juin 1963 à Rome (Italie)
  • tp-va268

    Né près de Bergame (Italie du nord), dans une famille très pauvre de dix enfants, Angelo Roncalli se signale par une extrême bonté pendant toute sa vie consacrée à l'église. Sa devise : « Dieu est tout, je ne suis rien ».

    Mais rien ne le prédispose à hériter de la chaire de saint Pierre. Sans éclat intellectuel, il mène une carrière diplomatique banale de Sofia à Paris en passant par Istanbul. avant d'accéder enfin au prestigieux patriarcat de Venise.

    Il est élu pape par le conclave le 28 octobre 1958, à 76 ans et onze mois. Les cardinaux, en portant leur choix sur lui, veulent se donner le temps d'une transition avant d'élire un pape d'action...

  • Adrienne Bolland
    Née en 1895 à Arcueil - Décédée le 18 mars 1975 à Paris),
  • tp-0068pa

    Petite dernière d'une famille de sept enfants. Adrienne décida de devenir pilote d'avion, ce qui provoqua un scandale dans la famille.

    Elle obtint son brevet de pilotage en 1920 après une formation à l'école de pilotage Caudron du Crotoy, devenant ainsi la 13e femme titulaire d'un brevet de pilote et elle réussit d'être la première femme pilote d'essai. Le 25 août 1920, elle fut la première femme à traverser la Manche en avion depuis la France.

    Arrivée à Buenos Aires en janvier 1921 avec deux G.3 démontés, elle réalisa la propagande commerciale demandée par l'avionneur sitôt les avions remontés. La presse argentine mit au défi l'aviatrice de passer la Cordillère des Andes. Le 20 mars avec un des deux G.3, elle s'envole le 1er avril. Le plafond du Caudron G.3 était de 4 000 mètres d'altitude, alors que le sommet de l'Aconcagua sur la route choisie culmine à 6 900 mètres. Après 4 h 15 d'un vol épique, elle se posa sur la piste de Lo Espejo, l'école militaire d'aviation de Santiago du Chili. Elle reçut au Chili un accueil d'autant plus triomphal qu'il était inenvisageable.

    Elle revint en France en juillet 1921, après une longue tournée en Argentine et en Uruguay. Profitant de sa notoriété, elle effectue de nombreux meetings aériens durant lesquels elle exhibe ses capacités techniques. En effet, en 1924 à Orly, elle battit le record de looping en réalisant 212 boucles en 72 minutes.

    En 1934, à la demande de la militante féministe Louise Weiss, elle s'engagea avec Maryse Bastié et Hélène Boucher dans le combat pour le droit de vote des femmes. Opposée à tous les totalitarismes, prônant l'humanisme vrai, elle devint l'ardent soutien du nouveau ministre de l'Air, le jeune Pierre Cot. Elle fut aussi très proche de Jean Moulin.

    En 1940, elle décida avec son mari de rester dans la zone occupée, puis de rejoindre le réseau CND Castille du Loiret. à Donnery le couple se chargea du repérage des terrains susceptibles d'aider les forces aériennes de Forces françaises libres du général de Gaulle. Elle obtint le titre d'Officier de la légion d'honneur à la libération.

    Wikipedia
  • Léon Zitrone
    né en 1914 à Saint-Pétersbourg (Russie) - Décédé en 1995 à Levallois-Perret (France)
  • Né en Russie, Léon Zitrone, arrive en France à l'âge de 6 ans, avec sa famille fuyant le communisme. Mobilisé pendant la Seconde Guerre mondiale dans la 1e division d'infanterie, il participe aux combats de Rethel en juin 1940 pour lesquels il sera décoré de la médaille militaire pour « acte de bravoure exceptionnel », mais sera fait prisonnier et il s'évadera en août 1940. Il effectue d'abord des études scientifiques, mais sa maîtrise du russe, du français, de l'anglais et de l'allemand lui ouvre en 1948 les portes de la Radiodiffusion française au service des émissions vers l'étranger. Il est diplômé de l'école supérieure de journalisme de Paris.

    tp-4812

    En 1953, il rejoint l'activité télévision de la R.T.F., (Radiodiffusion-télévision française).à partir de 1958, il devient présentateur du journal télévisé, fonction qu'il exercera au total plus de 20 ans. Tout d'abord jusqu'en 1975, sur la première chaîne (devenue TF1), puis sur Antenne 2. Jean-Pierre Elkabbach le rappelle en 1979 à plus de 64 ans où il prend en charge les J.T. du week-end dès le 3 février 1979.

    Mais la célébrité de Léon Zitrone est surtout due aux émissions qu'il animera ou coanimera. Il est ainsi coanimateur du jeu télévisé Intervilles avec Guy Lux, commente par 6 fois le Tour de France cycliste, où l'on se souviendra de sa prodigieuse mémoire des noms des coureurs. Il assure aussi la présentation des Jeux olympiques à 8 reprises et présente 16 défilés militaires du 14 juillet. Mais surtout, il est le commentateur-clé des grands événements, notamment les mariages, décès et investitures des grands de ce monde, une trentaine dans sa carrière. Il est également passionné de chevaux et imprime sa marque au commentaire hippique. à la radio sur RTL en 1976, il présente l'émission « Appelez, on est là » aux côté d'évelyne Pagès. Très cultivé, il sait aussi faire preuve d'un humour ravageur, talent qu'il exercera comme l'un des invités de référence de l'émission des Grosses Têtes sur la radio R.T.L.

    Il parle un français cultivé, simple et littéraire, tel qu'il serait écrit, et est capable de prolonger ses commentaires plusieurs heures durant si la situation l'exige, sans monotonie ni répétition. On ne le vit déstabilisé qu'une seule fois : le 14 juillet 1989 lors de son commentaire du défilé de Jean-Paul Goude pour le bicentenaire de la Révolution française, lorsque les images qui lui étaient envoyées par le réalisateur Jean-Paul Jaud se mirent à devenir répétitives...

    Il est aussi connu pour certaines citations :
    « Qu'on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L'essentiel, c'est qu'on parle de moi ! »
    La popularité, c'est d'éternuer à l'écran et de recevoir le lendemain des centaines de cartes postales avec écrit : « à vos souhaits. »

    Wikipedia
  • Gérard Philipe
    Né le décembre 1922 - Décédé en 1959
  • Acteur de théâtre et de cinéma français.

    tp-1305

    Le succès de Gérard Philipe au théâtre et en tournée explose avec la création de Caligula d'Albert Camus en 1945.

    En 1947, il est le partenaire de Micheline Presle dans le film Le Diable au corps de Claude Autant-Lara et il accède au statut de célébrité du monde du spectacle français.

    Anne et Gérard Philipe deviennent tous deux compagnons de route du Parti communiste français.

    Acteur engagé, il est l'un des premiers à signer l'appel de Stockholm, en 1950, contre l'armement nucléaire en pleine guerre froide. Il devient président du Syndicat français des artistes-interprètes (S.F.A.) où il se révèle grand responsable syndical pour les métiers artistiques du cinéma et du théâtre à partir de 1958.

    Entré au Théâtre national populaire de Jean Vilar en 1951, il remporte de nombreux succès à Paris, en tournée, au Festival d'Avignon (Le Prince de Hombourg, Le Cid de Pierre Corneille, Richard II), en jouant un répertoire classique, et en mettant lui-même en scène plusieurs pièces de Musset ou des auteurs contemporains comme Henri Pichette et Jean Vauthier.

    En 1952, pour le cinéma, il joue Fanfan dans Fanfan la Tulipe de Christian-Jaque avec Gina Lollobrigida, ce qui lui vaut de devenir une « idole des jeunes » à travers le monde. Sa jeunesse et son charisme d'exception triomphent à l'écran au niveau international dans des films de Yves Allegret, Christian-Jaque, Marcel Carné, Claude Autant-Lara, René Clair, René Clément, Luis Buňuel, Roger Vadim etc.

    Wikipedia

    Décès

  • Jacques Cœur
    Né en 1395 à Bourges - Décédé en 1456 à Chio (Grèce)
  • tp-1034

    Fils d'un riche marchand de peaux, Jacques Cœur manque de mal tourner en appliquant son génie de la finance à une affaire de faux-monnayage. Cette erreur de jeunesse pardonnée, il rend des services au roi Charles VII, réfugié à Bourges pendant la terrible guerre qui l'affronte à son rival anglais. à l'image des grands hommes d'affaires italiens de son époque, Jacques Cœur commerce avec le Levant et se rend lui-même en Syrie.

    Sa fortune et son talent lui valent d'être nommé par Charles VII maître des monnaies puis argentier, enfin d'entrer au Conseil du roi. Il contribue au redressement du pays et de la monarchie après l'éviction des Anglais. Mais sa puissance, sa richesse et son orgueil suscitent des jalousies à la cour. Il se tire d'affaire tant qu'il bénéficie de la protection de la maîtresse du roi, la douce Agnès Sorel...

  • Victor Duruy
    Né le 11 septembre 1811 à Paris - Décédé en 1894 à Paris
  • Fils d'un ouvrier des Gobelins, Victor Duruy, remarqué pour ses dons intellectuels, est envoyé au collège, entre à l'école normale supérieure et obtient l'agrégation d'Histoire.

    Dans les années 1850, Napoléon III, qui désire écrire une Histoire de Jules César, consulte cet historien éminent aux sympathies républicaines ! Les deux hommes ayant de la sorte appris à s'estimer, Victor Duruy devient ministre de l'Instruction publique en 1863...

  • Léon Zitrone
    né en 1914 à Saint-Pétersbourg (Russie) - Décédé en 1995 à Levallois-Perret (France)
  • Voir ci-dessus dans les naissances


    Date de mise à jour : 25/11/2020
    Imprimer la fiche