Ce jour est le 18 Mai - Éric

Fondateur de la dynastie des Erik, il succède à son père sur le trône de Suède en 1156. Il lance une croisade pour convertir les Finnois et doit affronter les Danois. Tué sur le champ de bataille le 18 mai 1160, il est considéré comme le patron de la Suède et le jour de sa mort est fête nationale.

Source Hérodote

29e jour du mois de Floréal dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du sénévé. tp-0147pre

28e jour du Taureau.

Journée mondiale

Journée mondiale de la maladie coeliaque

Journée internationale

Journée Internationale des musées

Prénoms du jour

Bonne fête aux Éric et ses variantes masculines : Eric, Érich, Erig, Érick, Érico, Érik, Rick et Ricky, et formes fÉminines Érica, Ericka, Éricka, Érika et Erika.
Et aussi aux Amir et sa variante Amire et sa forme féminine Amira.
Cora et son dérivé Coralie (avec ses variantes Coralia, Coralina, Coraline, Corallina, Coraly et Coralyne) ainsi que Corinne et ses variantes Corina, Corine et Corinna.

Ils se prénomment aussi Éric

Événements

  • 1152 : Mariage d'Aliénor et Henri
  • À Poitiers, Aliénor d'Aquitaine (30 ans environ) épouse Henri de Plantagenêt (20 ans), comte d'Ajou et de Touraine...

  • 1163 : Concile de Tours
  • tp-a0780

    À Tours où il s'est réfugié, le pape Alexandre III convoque un concile. Il prononce l'excommunication de l'empereur d'Allemagne Frédéric Barberousse et la déposition de son concurrent, le pape Adrien IV, que l'empereur a le front de soutenir...

  • 1302 : Les « Matines de Bruges »
  • Au petit matin, à Bruges, en Flandre, des insurgés en armes massacrent les soldats de la garnison française. Ce sont les « Matines de Bruges ».

    La journée réduit à néant le rêve des rois capétiens d'annexer les Flandres...

  • 1632 : Mourad IV fait étrangler son grand vizir
  • À Constantinople (aujourd'hui Istamboul, ou Istanbul), le sultan ottoman Mourad IV fait étrangler son grand vizir, Recep Pacha. Plusieurs frères du sultan, dont Bajazet, futur héros d'une tragédie de Racine, sont également victimes de sa colère.

    Par ces actes brutaux, le sultan met un terme provisoire à l'anarchie inaugurée l'année précédente par la révolte des janissaires (troupes d'élite au service du sultan)...

  • 1804 : La Constitution de l'an XII institue l'Empire
  • Par le sénatus-consulte, le Sénat français déclare : « Article premier. Le gouvernement de la République est confié à un empereur, qui prend le titre d'Empereur des Français... » Ce texte curieux, aussi appelé « Constitution de l'An XII », établit l'Empire français sans abolir formellement la République !

    Napoléon Bonaparte échange son titre de Premier Consul contre celui d'Empereur, sous le nom de Napoléon 1er. C'est la récompense que lui accordent les Français pour avoir rétabli (provisoirement) la paix et la prospérité sans sacrifier les conquêtes de la Révolution.

    L'acte législatif fondateur du Sénat sera suivi pour la forme d'un sacre solennel à Notre-Dame de Paris le 2 décembre suivant...

  • 1822 : Itubide empereur du Mexique
  • Le général Augustin de Iturbide se fait couronner empereur du Mexique sous le nom d'Augustin 1er.

    Profitant de la révolution libérale qui a éclaté en Espagne en 1820, l'ambitieux général a réussi à arracher l'indépendance de la Nouvelle-Espagne, désormais connue sous le nom de Mexique. Fugace empereur du Mexique, il est détrôné au bout de quelques mois...

    Naissances

  • Karol Wojtyla (Jean-Paul II)
    Né en 1920 à Wadowice (Pologne) - Décédé le 2 avril 2005 à Vatican
  • tp-pol2681

    Le Polonais Karol Wojtyla, pape en 1978 sous le nom de Jean-Paul II, conduit les Polonais et les autres peuples d'Europe orientale à rejeter la domination soviétique et le communisme en usant de quelques mots forts : « N'ayez pas peur ! ».

    Il survit à un attentat, sur la place Saint-Pierre, à Rome, en 1981, mais reste très affaibli. Dès lors, son pontificat prend l'allure d'un long chemin de croix. Il parcourt le monde comme aucun pape avant lui, prêchant ici l'insoumission, là la justice, ailleurs le retour à la foi (104 voyages et 129 pays visités, Italie non comprise, au cours de ses 27 ans de pontificat)... ?

  • Lucien Neuwirth
    Né en 1924 à Saint-étienne (Loire) - Décédé le 26 novembre 2013 à l'hôpital Sainte-Périne dans le 16e arrondissement de Paris
  • tp-pol2681

    Le 18 juin 1940, âgé de 16 ans, il est à Yssingeaux lorsqu'il entend par hasard l'appel du général de Gaulle à la radio. « Ce qu'il disait, c'était ce que je pensais », affirmera plus tard Lucien Neuwirth. Rentré à Saint-étienne, il organise un groupe de jeunes amis convaincus comme lui qu'il faut résister, rencontre Jean Nocher, alors journaliste au journal La Tribune de Saint-étienne. C'est autour de Jean Nocher que va se constituer le groupe Espoir et s'organiser la publication du journal clandestin du même nom. En 1942, les arrestations de résistants ayant commencé, il dit à sa mère son intention de partir pour Londres : elle l'approuve. Il s'engage dans les Forces françaises libres, rejoint les parachutistes SAS français, atterrit en planeur en Bretagne début août 1944, et part vers la Loire en jeep. Il combat en Belgique puis est parachuté aux Pays-Bas où il est fait prisonnier et fusillé. Par chance, il survit au peloton d'exécution : blessé et recouvert par le corps d'un de ses camarades, il survit miraculeusement, grâce à de la petite monnaie qui bloque la balle du coup de grâce.

    En 1957, il avait fait la connaissance du mouvement « Maternité heureuse ». Dans le cadre de ses activités de responsable de la « commission d'assistance judiciaire » que lui avait confiées en 1947 Alexandre de Fraissinette, maire de Saint-étienne, il avait déjà été sensibilisé à la détresse des femmes subissant des grossesses non désirées. Il se promet, dès cette époque, d'abroger la loi de 1920 criminalisant la propagande anticonceptionnelle.

    Dix ans plus tard en 1967, alors député UDR, il rédige une proposition de loi dépénalisant la contraception et tente de rassembler autour de lui d'autres députés gaullistes favorables à l'abrogation. La majorité y est violemment hostile. Le 19 avril 1967, il est interrogé à la télévision par Pierre Dumayet sur son livre Dossier de la pilule. Cette interview lui permet d'expliquer sa proposition de loi relative à la régulation des naissances, à l'autorisation et à la libéralisation du recours à la contraception.

    Après bien des atermoiements, la loi Neuwirth légalisant la contraception est finalement promulguée le 28 décembre 1967. Il complète celle-ci par la loi no 73-639 du 11 juillet 1973 créant le Conseil supérieur de l'information sexuelle, de la régulation des naissances et de l'éducation familiale (CSIS). ?

    Wikipedia

    Décès

  • Sejong
    Né le 7 mai 1397(Corée) - Décédé en 1450(Corée)
  • tp-cos280

    Quatrième roi de la dynastie Yi, Sejong le Grand monte sur le trône en 1418. On lui attribue l'invention de l'alphabet coréen, le hangeul.

    Le roi est un humaniste néo-confucéen, auteur de nombreux poèmes. C'est aussi un organisateur et un chef énergique. Il établit la frontière de son royaume sur le fleuve Yalu (ou Yalou) qui marque encore la limite entre la Chine et la Corée... ?

  • Pierre Augustin Caron de Beaumarchais
    Né le 24 janvier 1732 à Paris - Décédé en 1799 à Paris
  • tp-1512

    Ce fils d'un honorable horloger parisien connaît une ascension sociale foudroyante. Anobli sous le nom de Beaumarchais, il incarne mieux que quiconque l'Ancien Régime finissant, avec ses vices, son amoralisme, sa vanité, sa sociabilité et sa joie de vivre.

    Génial touche-à-tout, il acquiert une immense fortune et la perd, spécule et vend des armes aux Insurgents américains, mène des missions secrètes au service du roi et écope de la prison, s'attire les faveurs du public avec ses deux écrits majeurs : Le Barbier de Séville et Le Mariage de Figaro, et échappe de peu à la guillotine sous la Révolution, tout cela sans jamais se départir de sa gaieté... ?


    Date de mise à jour : 20/12/2013
    Imprimer la fiche