Ce jour est le 12 Décembre - Jeanne-Françoise

Fille d'un notable de Dijon, Jeanne-Françoise épouse le baron de Chantal.

Devenue veuve, elle développe à Annecy, avec François de Sales, la congrégation de la Visitation Sainte-Marie, au service des pauvres et des malades. Elle meurt en 1641, non sans avoir rencontré Vincent de Paul, un autre saint de ce siècle mystique. Son corps repose à Annecy à côté de celui de François de Sales.

Source Hérodote


22e jour du mois de frimaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la bruyère.

tp-0154pre

20e jour du Sagittaire.

Prénoms du jour

Bonne fête aux Corentin et sa forme féminine Corentine, ainsi que ses nombreuses variantes masculines Kaou, Kaour, Kaoura, Kaourant, Kaourantin, Kaourintin, Kawrantin et féminines Kaou, Kaourantina, Kaourintin, Kaourintina, Kawrantin ou ses diminutifs Tin, Tina, Tinaig.
et aussi aux Israël, Lupita, diminutif de Guadalupe.

Événements

  • 627 : Héraclius victorieux de Chosroès à Ninive
  • L'empereur byzantin, le basileus Héraclius, remporte une victoire décisive sur les Perses sassanides de l'empereur Chosroès II, sous les murs de Ninive, en Mésopotamie...

  • 1602 : La Journée de l'Escalade
  • tp-ch1037


    La ville de Genève repousse une attaque du duc de Savoie, son suzerain féodal. Après cette bataille connue sous le nom de Journée de l'Escalade, elle se ralliera à la confédération helvétique...

  • 1604 : Henri IV promulgue la Paulette
  • Henri IV et son ministre et ami Maximilien de Béthune, futur duc de Sully, instaurent la Paulette, d'après le nom de son inventeur, le conseiller Paulet, pour se concilier la bourgeoisie et faire rentrer de l'argent frais dans les caisses de l'État ; en échange de cette taxe aux funestes conséquences, les officiers (fonctionnaires et magistrats) obtiennent le droit de léguer leur charge (et les revenus qui l'accompagnent).

    Avant la Paulette, une charge revenait au roi à la mort de l'officier ou pouvait être cédée contre le paiement d'une taxe de résiliation, mais à condition que l'officier survive 40 jours à l'acte de résiliation. La Paulette, qui se montait à un soixantième de la valeur de la charge, à verser annuellement au roi, supprimait la clause des quarante jours, facilitant la transmission par l'officier de sa charge à la personne de son choix, notamment des bourgeois à leurs enfants.

    Les députés de la noblesse aux États généraux de 1614 demandèrent, sans succès, l'abolition de la Paulette et le rachat des offices par le roi.

    L'initiative de Mazarin et du surintendant Particelli de modifier les conditions financières du renouvellement de la paulette en 1648 est une des causes indirectes de la Fronde.

  • 1806 : Karageorges s'empare de Belgrade
  • Le Serbe Karageorges s'empare de Belgrade. 24 ans plus tard jour pour jour, l'empire ottoman reconnaît l'autonomie de la Serbie...

  • 1830 : La Serbie devient autonome
  • L'empire ottoman reconnaît l'autonomie de la principauté de Serbie . Presque au même moment, la Grèce acquiert son indépendance...

  • 1901 : Marconi réalise la première transmission radio tp-Prix Nobel
  • tp-i2039

    Le physicien italien Guglielmo Marconi (27 ans) réalise la première transmission radio au-dessus de l'océan Atlantique, entre son laboratoire de Poldhu, dans les Cornouailles anglaises, et Saint-Jean-de-Terre-Neuve.

    D'abord appelée « télégraphie ou téléphonie sans fil » (T.S.F.), la radio naît ainsi sous la forme de trois petits signes brefs désignant en morse la lettre S

    Le succès de Marconi a été rendu possible par les recherches d'Édouard Branly, brillant scientifique et médecin français, professeur à l'Institut catholique de Paris, qui a découvert dix ans plus tôt le principe de la radioconduction.

    Mais l'invention de la radio, qui vaudra à Marconi le prix Nobel de physique en 1909, est aujourd'hui plus volontiers attribuée à Nikola Tesla, physicien génial mais moins habile en affaires, qui aurait déposé les brevets correspondants en 1900...

    Naissances

  • Robert Surcouf
    Né en 1773 à Saint-Malo - Décédé le 8 juillet 1827 à Saint-Servan
  • tp-894

    Issu d'une famille de marins, Robert Surcouf navigue dès l'âge de 13 ans et pratique la traite négrière sur les rivages de Madagascar.

    En 1795, vers la fin de la Révolution, il s'engage en 1795 dans la « guerre de course " contre les Anglais dans l'océan Indien, selon les principes mis en place par Vauban un siècle plus tôt. Le corsaire s'honore de maints exploits comme de s'emparer de six navires d'un coup dans le golfe du Bengale.

    Un Anglais l'ayant un jour capturé, il engage le dialogue suivant ;

    « - Au fond, ce qui nous distingue, nous autres Britanniques, de vous autres Français, c'est que nous nous battons pour l'honneur et vous pour l'argent, - Hé oui, chacun se bat pour ce qui lui manque ".

    Fait chevalier de la Légion d'Honneur par Napoléon 1er en 1804, Surcouf poursuit ses activités de corsaire et d'armateur jusqu'à la chute de l'Empire et se retire dans sa ville natale nanti d'une coquette fortune, preuve que l'on peut se battre pour ce que l'on possède déjà !...

  • Marie-Louise de Habsbourg-Lorraine
    Née en 1791 à Vienne (Autriche) - Décédé le 18 décembre 1847 à Vienne (Autriche
  • tp-tch44


    L'archiduchesse d'Autriche Marie-Louise a 18 ans quand elle est mariée à Napoléon 1er (40 ans)...

  • Gustave Flaubert
    Né en 1821 à Rouen - Décédé le 8 mai 1880 à Canteleu
  • tp-930



    Gustave Flaubert, auteur, entre autres, de Madame Bovary (1856) et Salammbô (1862), L´éducation sentimentale et Bouvard et Pécuchet, est l'un des romanciers les plus représentatifs du Second Empire...

  • Christian Dotremont
    Né en 1922 à Tervuren en Belgique - Décédé le 20 août 1979 à Buizingen
  • Peintre et poète belge.

    tp-b2668

    Du point de vue de l'histoire de l'art Christian Dotremont est le fondateur de COBRA, un mouvement artistique né en 1948 et dissout en 1951. Une courte existence de trois années pour ce laboratoire de la création dont sortiront les œuvres de grands peintres Karel Appel, Asger Jorn, Corneille, Pierre Alechinsky, Jean-Michel Atlan, mais aussi celles de Pol Bury, Henry Heerup, Carl-Henning Pedersen, Jacques Doucet, Joseph Noiret, Constant, Egill Jacobsen. Animateur, théoricien, commentateur du mouvement, Christian Dotremont en est aussi le secrétaire général.

    Pour Dotremont, « la création doit jaillir de la vie. Elle répond à une mission révolutionnaire ; accorder l'avenir aux couleurs du désir... L'enthousiasme est de génération. » (Michel Draguet). Les désillusions aussi. Dès 1950, il rompt avec le communisme et se rapproche de la poétique libertaire.

    Christian Dotremont est malade. Mais, il a su maintenir le lien qui unit les membres du groupe. Ainsi nourri de ses dialogues avec les peintres, il établit un processus de régénérescence qui passe par l'image. Il entreprend de mener la poésie vers d'autres formes.

    Sa quête le conduit en Laponie durant l'hiver 1956-1957. La neige lui offre sa page blanche. La main est libre. Le geste se déploie. Le mot trouve sa plénitude. Le logogramme est né. Que la fête commence.

    L'écriture révèle « son cri » et/ou « son chant ». Le poème se regarde. Tantôt, Dotremont propose son texte en clair sous le logogramme tantôt celui ci est absent, ceux sont les logogrammes dits « incertains ».

    Avec les logogrammes, Dotremont invente un nouveau système d´écriture. Il arrive de cette manière à rallier écriture et peinture dans une seule composition. C´est de là que lui vient le nom de peintre de l´écriture. Les logogrammes sont des poèmes peints spontanément qui tendent à déformer les lettres de l´alphabet latin. Par la spontanéité du geste qui informent le trait d'encre appliqué au pinceau, Dotremont parvient à personnaliser l´écriture alphabétique. Cette démarche a pour effet d´accentuer la plasticité des signes scripturaux.

    Pour Christian Dotremont, il ne faut pas savoir lire ses logogrammes mais plutôt les voir dans leur dimension graphique, matérielle. Le texte des logogrammes se retrouve en dessous, au crayon, à l´écriture régulière. Cela nous permet d´en comprendre le sens, mais seulement après l´avoir vu.

    Entre 1962 et 1979, Dotremont réunit un certain nombre de logogrammes en albums et réalise également de longs logogrammes continus en vue de leur publication ; Logbook (1974), J´écris donc je crée (1978) et Logbookletter (1979).

    Amour de Papier

    Date de mise à jour : 20/08/2015
    Imprimer la fiche