Ce jour est le 25 Février - Roméo

Roméo est un frère convers au couvent des Carmes, à Limoges. Il meurt de la peste noire en 1380 au cours d'un pèlerinage à Rome. Depuis 1348, date à laquelle le germe de la peste a débarqué à Gênes, la population de certaines provinces d'Europe a diminué de moitié.

Source Hérodote


7e jour du mois de Ventôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l'alaterne.

tp-0146pre

7e jour des Poissons.

dictons du jour

Il vaut mieux voir un loup dans le troupeau, qu'un mois de février trop beau.

Février entre tous les mois, le plus court et le moins courtois.

Prénoms du jour

Bonne fête aux :
Roméo<>/strong
et aussi aux :
Gerland
Taraise
Walburge
Roparzh et son dérivé breton : Roperzh, etc.

Ils se prénomment aussi

Événements

  • 1117 : Mort de Robert d'Arbrissel
  • tp-2002

    Robert d'Arbrissel, fondateur de l'abbaye de Fontevrault (ou Fontevraud). Curieuse époque de foi, d'espérance et de misère que celle-là qui voit un va-nu-pieds fonder l'une des abbayes les plus prestigieuses de l'Occident...

  • 1429 : Jeanne d'Arc rencontre le roi à Chinon
  • tp-2817

    Venue tout droit de Vaucouleurs, aux marches de Lorraine, la jeune paysanne illettrée était attendue avec une certaine impatience et beaucoup d'appréhension.

    Le souverain, désespérant de conserver sa couronne face à l'offensive des Anglais, n'attendait plus guère qu'un miracle. Aussi avait-il accueilli avec faveur la proposition de Robert de Beaudricourt, son fidèle prévôt de Vaucouleurs, de lui envoyer une jeune fille guidée par des voix célestes et ardemment désireuse de sauver le pays et la monarchie...

  • 1803 : Recez de Francfort
  • La Diète de Ratisbonne, réunie par le Premier Consul Napoléon Bonaparte, adopte le recez de Francfort qui redécoupe l'Allemagne et entérine la déchéance du Saint Empire romain germanique...

  • 1830 : La « bataille d'Hernani »
  • tp-944


    À la Comédie française, à Paris la plus fameuse bataille qu'aient jamais livrée des hommes de plume et des artistes ! Elle reste connue sous le nom de « Bataille d'Hernani », du nom d'une pièce de Victor Hugo que l'on jouait ce soir-là pour la première fois...

  • 1948 : Le coup de Prague
  • tp-tch437

    Le président de la République tchécoslovaque, Édouard Benes, doit céder tout le pouvoir aux communistes et à leur chef, Gottwald, après deux semaines de pressions intenses des Soviétiques...

  • 1954 : Nasser au pouvoir
  • tp-nigpa46



    Gamal Abdal Nasser devient chef du gouvernement égyptien. Ce lieutenant-colonel de 36 ans avait renversé un peu plus tôt le régime corrompu du roi Farouk avec un groupe de jeunes officiers...

    Naissances

  • Charles Quint
    Né en 1500 à Gand (Flandre) - Décédé le 21 septembre 1558 à San Jeronimo de Yuste (Estremadure, Espagne)
  • tp-ebf82

    Héritier des Habsbourg, Charles, duc de Brabant, devient à la faveur d'héritages successifs archiduc d'Autriche et titulaire du Saint Empire romain germanique ou empire d'Allemagne (empereur d'Allemagne) sous le nom de Charles Quint (ou Charles V).

    Il recueille au passage l'héritage flamand des ducs de Bourgogne (Belgique et Pays-Bas actuels) et les couronnes de Castille et d'Aragon (l'Espagne et ses colonies d'outre-mer). On peut ainsi dire que le soleil ne se couche jamais sur ses possessions, celles-ci s'étendant sur toute la surface du globe.

    Malgré tous ces atouts, le prestigieux empereur ne peut empêcher la chrétienté occidentale de se diviser entre catholiques et protestants à l'initiative de Martin Luther. Sous son règne, le sultan Soliman le Magnifique s'empare de la Hongrie et met le siège devant Vienne, capitale des Habsbourg. Lors des guerres entre Charles Quint et le roi de France François 1er, la Rome pontificale est dévastée par des soudards impériaux !...

  • André Jeanbon Saint-André
    Né en 1749 à Montauban (France) - Décédé le 10 décembre 1813 à Mayence (Allemagne)
  • Pasteur protestant, Jeanbon Saint-André est élu à l'Assemblée de la Convention dans les rangs des Girondins, ou Brissotins, et devient membre du Comité de Salut Public (le gouvernement de la France). Plus connu sous le nom de Jeanbon Saint-André, il contribuera à l'adoption du drapeau bleu-blanc-rouge...

  • Auguste Renoir
    Né en 1841 à Limoges - Décédé le 3 décembre 1919 à Cagnes-sur-Mer
  • tp-1032



    Pierre Auguste Renoir décore la porcelaine avant d'accéder à la célébrité comme peintre. Ses œuvres colorées et gaies vont porter au summum le courant impressionniste. Dans ses vieux jours, paralysé des doigts, le peintre ne cessera jamais de tenir le pinceau...

  • Enrico Caruso
    Né en 1873 à Naples - Décédé le 2 août 1921 dans la même ville
  • tp-mc3041

    Ténor italien, il est considéré par de nombreux critiques comme le plus grand chanteur d'opéra de tous les temps

    Élevé à Naples dans une famille pauvre de sept enfants, il fait d'abord partie de la chorale de sa paroisse. Comme son père, à l'âge de 10 ans, il commence à travailler. Il passe ses moments libres à interpréter des chansons populaires dans les restaurants de la ville.

    Il suit les cours de Guglielmo Vergine pendant trois ans, et même si Caruso maîtrise mieux la technique vocale, il chante essentiellement « d'oreille ».

    En 1895, à 22 ans, Caruso fait ses débuts dans L'Amico Francesco, un opéra de Domenico Morelli. Il y est repéré par des impresarios et se voit confier rapidement les premiers rôles dans Cavalleria rusticana de Pietro Mascagni, Faust de Charles Gounod, Rigoletto et La traviata de Giuseppe Verdi.

    Le 17 novembre 1898, Caruso crée Fedora, un opéra d'Umberto Giordano sous la direction du compositeur lui-même. Son expérience de la scène et de nouveaux cours de chant pris auprès de Vincenzo Lombardo lui permettent de progresser encore, au point de susciter l'admiration de Toscanini qui l'engage en 1900 pour interpréter La Bohème à la Scala de Milan.

    Il est l'une des premières vedettes de l'enregistrement phonographique. Son premier enregistrement est réalisé sur un gramophone le 11 avril 1902 dans une chambre d'hôtel de Milan. De nombreux autres suivront : on compte aujourd'hui 488 disques. Il enregistre ainsi un grand nombre d'airs ou de chansons traditionnelles parmi lesquels Una furtiva lagrima (L'elisir d'amore), Addio a Napoli, etc. Il chante en français, en espagnol, en anglais, en italien et en latin. Partout où il passe, c'est un triomphe.

    Sa santé se détériore à partir de 1920. Victime d'une pleurésie et d'une infection généralisée, il subit six opérations en trois mois. Puis, le 3 décembre 1920, il se blesse au rein gauche lors d'une représentation de Samson et Dalila de Saint-Saëns au Metropolitan Opera. Il retourne alors à Naples, où il meurt de septicémie, à l'âge de 48 ans. L'Italie décrète un deuil national. Il est inhumé à Naples dans une chapelle à son nom.

    Wikipedia

    Décès

  • André Chantemesse
    Né le 13 octobre 1851 au Puy-en-Velay en Haute-Loire - Décédé en 1919 à Paris
  • tp-2229

    Il entame ses études de médecine tardivement, en 1876, à l'âge de 25 ans, à l'École de médecine de Paris. En 1884, il soutient sa thèse de doctorat, Étude sur la méningite tuberculeuse de l'adulte : les formes anormales en particulier. L'année suivante, il est envoyé à Berlin par le ministère de l'Instruction publique en mission d'étude au laboratoire bactériologique de Robert Koch, qui venait d'isoler, en 1882, le bacille de la tuberculose, plus tard appelé bacille de Koch.

    À son retour, en 1886, il entreprend des travaux sur la fièvre typhoïde, ce qui lui permet de mettre en lumière trois faits nouveaux pour l'époque : les épidémies de fièvre typhoïde coïncident avec les distributions d'eau de la Seine à Paris (1887) ; En 1888, avec Fernand Widal, il met au point le vaccin contre la typhoïde, connu sous le nom de sérum de Chantemesse.

    En 1890, il devient membre de l'Assemblée de l'Institut Pasteur et soigne Louis Pasteur pendant les dernières années de sa vie. En 1897, il est nommé professeur de pathologie expérimentale et comparée à la faculté de médecine de Paris. Élu membre de l'Académie de médecine en 1901, il fonde et dirige à partir de 1906 une revue mensuelle, L'hygiène générale et appliquée.

    Wikipedia

    Date de mise à jour : 25/02/2020
    Imprimer la fiche