Ce jour est le 18 Janvier - Prisca

La sainte du jour est une martyre romaine des premiers siècles. Elle est ensevelie près de Rome dans la catacombe dite « de Priscille ».

Source Hérodote


29e jour du mois nivôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du mercure.

tp-0152pre

28e jour du Capricorne.

Prénoms du jour

Bonne fête aux Prisca et ses dérivés : Précilla, Prescillia, Priscilla, Prisce, Prisciane, Prisque, Priska, etc.
et aussi aux Gwendal et ses dérivés bretons : Gwenda, Gwendaël, Gwendaline, Gwendel, Gwendolan, Gwendoline, etc.
Messaline

Événements

  • 532 : Justinien réprime de justesse la sédition Nika
  • tp-va43

    À Constantinople, capitale de l'empire romain d'Orient, une rumeur enfle à propos de l'empereur Justinien et de son favori, auxquels on reproche autoritarisme et concussion.

    Dans l'Hippodrome, sur les hauteurs de la ville, les courses de chars se déroulent dans une ambiance survoltée. Oubliant leur rivalité, les partisans de l'équipe des Verts, qui appartiennent aux franges populaires de la ville, font alliance avec les partisans de l'équipe des Bleus, d'origine patricienne. Ils décident d'en finir avec l'empereur.

    Ensemble, aux cris de « Nika ! » (Sois vainqueur !), les insurgés brûlent la basilique Sainte-Sophie puis se dirigent vers le palais impérial.

    Justinien se dispose à fuir quand son épouse Théodora prend les choses en main. à l'empereur affolé, elle déclare en substance : « La pourpre est un beau linceul pour mourir ! » L'empereur alors se ressaisit.

    La garde impériale, sous le commandement du général Bélisaire, qui revient d'une campagne contre les Perses, noie la révolte dans le sang. Plus de 30 000 personnes sont massacrées dans l'Hippodrome...

  • 1701 : Couronnement d'un roi en Prusse
  • Frédéric III de Hohenzollern, Prince-électeur (Kurfürst) de Brandebourg, se fait couronner roi en Prusse à Königsberg (aujourd'hui Kaliningrad, en Russie). Il change son nom pour celui de Frédéric 1er.

    Le couronnement porte atteinte à une vieille règle qui interdit aux vassaux de l'empereur d'Allemagne de porter un titre royal. Mais Frédéric 1er prend prétexte de ce que sa province orientale de Prusse ne figure pas dans les limites historiques du Saint Empire romain germanique pour s'en attribuer la royauté...

  • 1778 : Cook découvre l'archipel des Hawaï
  • tp-gra895



    James Cook découvre l'archipel des Hawaï. Il sera tué par des indigènes au moment de revenir vers l'Angleterre...

  • Création de la Banque de France
  • tp-3299

    La Banque de France est créée par Napoléon Bonaparte le 28 nivôse an VIII. Cette initiative du Premier Consul, à peine installé au pouvoir, fait suite à une proposition du financier suisse Jean-Frédéric Perregaux.

    Celui-ci a fait fortune en spéculant sur les assignats de la Révolution. Ces billets sans valeur ont dégoûté les Français du papier-monnaie. Ils ont rapidement disparu et laissé la place aux pièces en or ou en argent...

  • 1871 : Proclamation de l'Empire allemand
  • aa-1267109668_lg1



    L'Empire allemand est proclamé dans la galerie des Glaces du château de Versailles. Ce IIe Reich (Empire) succède au Saint Empire romain germanique fondé par Otton le Grand et aboli par Napoléon...

  • 1994 : Berlusconi change l'Italie
  • Quatre jours après la dissolution du Parlement italien, Silvio Berlusconi, connu pour être un richissime entrepreneur de télévision, annonce la création d'une nouvelle formation politique, Forza Italia, et se lance dans la campagne électorale.

    Contre toute attente, il remporte les élections législatives des 27 et 28 mars 1994 et, le 10 mai 1994, est appelé à former un gouvernement de coalition avec ses alliés de droite ou d'extrême-droite : la Ligue du Nord d'Umberto Bossi et l'Alliance nationale de Gianfranco Fini. C'en est fini de cinq décennies de pouvoir sans partage de la Démocratie chrétienne...

    Naissances

  • François Michel Le Tellier de Louvois
    Né le 18 janvier 1641 à Paris - Décédé le 16 juillet 1691 à Versailles
  • Homme d'état, ministre de Louis XIV.

    tp-0779

    Son père lui obtient de Louis XIV la transmission de sa charge de secrétaire d'état de la Guerre, alors qu'il n'a même pas quinze ans en 1655. Il n'en fut le plein détenteur qu'en 1677 mais, dès ses 21 ans, il est autorisé à exercer la charge en l'absence de son père et assiste celui-ci dans l'administration de la Guerre, et on estime que vers 1670 il y joue le premier rôle. En 1672, il devient ministre d'état et entre au Conseil d'en haut. À la mort de Jean-Baptiste Colbert, obtient sa place de surintendant des Bâtiments, Arts et Manufactures de France, ce qui lui permet de prendre en main la construction du château de Versailles.

    Hiérarchie et discipline furent les soucis constants de Louvois. Il ne put abolir la vénalité des grades de colonel et de capitaine : aussi les régiments restaient-ils propriétés de leurs officiers. Mais Louvois réprima les abus, sévissant contre l'absentéisme des officiers.

    Il interdit aux soldats de se livrer à des exactions. Il ne fut guère apprécié des militaires. Ces derniers se méfiaient de ce grand commis de l'état qui se permettait de leur donner des ordres et n'hésitait pas à sévir contre l'absentéisme des officiers. Les officiers disposaient d'enveloppes pour payer et équiper les nouvelles recrues. Mais ce système entraînait de nombreux abus. Certains supérieurs dotaient leurs hommes d'uniformes et de chaussures de mauvaise qualité et empochaient la différence. On usait du même stratagème avec la nourriture, achetée à vil prix.

    Pour obtenir des conversions forcées, il organise des dragonnades où la soldatesque a la mission d'agir pour imposer la terreur, surtout chez les Protestants. La méthode brutale obtient des résultats mais il s'attire notamment la haine de Madame de Maintenon.

    Wikipedia
  • Charles-Louis de Montesquieu logo_af.gif
    Né en 1689 à La Brède (Guyenne, France) - 10 février 1755 à Paris
  • tp-853

    Né au château de La Brède, non loin de Bordeaux, Montesquieu se signale très tôt par une critique spirituelle de la société française sous la Régence du duc d'Orléans : les Lettres persanes (1721). Auteur à succès, il fait le tour de l'Europe avant de se retirer à la Brède pour écrire, ou plutôt dicter, son chef-d'œuvre, L'Esprit des Lois (1748).

    Ces principes de distribution des pouvoirs sont à l'origine de nos constitutions politiques. Mais leur inventeur doutait qu'ils puissent fonctionner dans de très grands états, comme c'est pourtant le cas aujourd'hui !

    Montesquieu est l'un des fondateurs des sciences politiques modernes avec les Anglais Thomas Hobbes (1588-1679) et John Locke (1632-1704). Le premier, auteur de Léviathan et de la célèbre sentence : « L'homme est un loup pour l'homme », s'est fait l'apologue de l'absolutisme ; le second, auteur d'un Traité du gouvernement civil, est à l'origine de la pensée libérale.

    Élu à l'Académie Française en 1728 au fauteuil n° 2

  • Emmanuel Chabrier
    Né en 1841 à Ambert - Décédé le 13 septembre 1894 à Paris
  • Compositeur romantique

    tp-0542

    Il passe par Clermont-Ferrand de 1852 à 1856 au lycée impérial avant de rejoindre le lycée Saint-Louis à Paris en 1856.

    à partir de 1862, il travaille au ministère de l'Intérieur à Paris. En 1880, il choisit de se consacrer entièrement à la musique. Il fréquente les peintres Auguste Renoir, Claude Monet, édouard Manet dont il est un fidèle admirateur.

    Le style d'Emmanuel Chabrier est très varié : harmonies wagnériennes d'opéra (Gwendoline), esprit mélodique d'opérette (Duo de l'ouvreuse de l'Opéra-Comique et de l'employé du Bon Marché) et de mélodies traditionnelles (Les plus jolies chansons du pays de France), créations amusantes (Ballade des gros dindons).

    En 1882, Chabrier se rendit en Espagne. Ce voyage lui inspira sa plus célèbre œuvre, la rhapsodie España (1883), mélange d'airs populaires espagnols et des créations de son imagination. à en croire son ami Duparc, cette composition pour orchestre affirmait un style personnel, riche et très coloré. Ses compositions influencèrent de nombreux compositeurs français, notamment Claude Debussy, Maurice Ravel et Francis Poulenc. Joyeuse marche (un arrangement de ses propres partitions pour piano), Pièces pittoresques et España sont ses œuvres les plus connues. La femme de Renoir, ami de Chabrier écrivit : « Un jour, Chabrier vint, et joua España pour moi. Ce fut comme si un ouragan avait été libéré. Il battait et battait encore le clavier. Une foule s'était réunie dans la rue et écoutait, fascinée. Quand Chabrier atteignit les formidables derniers accords, je me jurai à moi-même de ne jamais plus toucher un piano... Il avait d'ailleurs cassé plusieurs cordes, et mis le piano complètement hors d'usage.»

    Il partage avec les Parnassiens un humour dans sa vision critique de la société.

    Emmanuel Chabrier disait de lui-même : « Je rythme ma musique avec mes sabots d'Auvergnat. » Au contraire de George Onslow, Chabrier ne fut cependant pas attaché à l'Auvergne et ne s'impliqua d'aucune façon dans la vie culturelle de cette région qu'il quitta très tôt pour s'installer à Paris.

    Wikipedia
  • Gaston Caudron
    Né en 1882 à Favières (Somme) - Décédé le 10 décembre 1915 à Favières (Somme)
  • Pionnier de l'aviation

    tp-0079pa

    Gaston Caudron et son frére René se passionnèrent pour l'aviation naissante et réalisèrent durant l'été 1908 un planeur, Romiotte 1, qu'ils firent voler au printemps 1909 à la Ferme de Romiotte, entre Ponthoile et Forest-Montiers à quelques kilomètres du Crotoy.

    Les frères Caudron devinrent également avionneurs. Ils créèrent en 1909 l'Association « Aéroplanes Caudron Frères » qui devint, dès 1910 la Société des avions Caudron initialement installée au Crotoy, puis à Rue et occupèrent une place particulière dans l'histoire de l'aviation.

    Dès 1910, ils créèrent aussi la toute première école de pilotage du monde : École de pilotage Caudron du Crotoy, attirant dans la Somme de futurs aviateurs. Les élèves faisait chaque jour le circuit Le Crotoy - Le Touquet et retour avec atterrissage sur la plage. On installa pour eux un atelier de dépannage et réparation, à la suite des nombreux capotages dans le sable mou.

    En 1913, l'école de pilotage se doubla d'une école militaire de pilotage. Durant l'année 1913, Gaston créa en Chine la première école de pilotage de ce pays. Il fut le premier pilote à survoler la Cité interdite, lors de la livraison de douze biplans type G 3 commandés par la Chine.

    En 1928, l'école d'aviation était définitivement transférée à Ambérieu-en-Bugey dans l'Ain.

    Gaston Caudron se tua à bord d'un Caudron R-4 lors d'un essai le 12 décembre 1915 sur l'aérodrome de Lyon-Bron avec le mécanicien Jaumes et le dessinateur Demarez.

    Wikipedia

    Décès

  • Rudyard Kipling tp-Prix Nobel
    Né le 30 décembre 1865 à Bombay (Indes britanniques) - Décédé en 1936 à Londres (Angleterre)
  • tp-mon2569

    Joseph Rudyard Kipling (prix Nobel de Littérature 1907) acquiert la célébrité avec des romans destinés à la jeunesse : The Jungle Book (Le livre de la Jungle, 1895) et Captains Courageous (Capitaines courageux, 1897).
    Mais c'est en qualité de chantre malheureux de l'impérialisme qu'il gagnera sa place dans l'Histoire...

  • Yvonne Printemps, née Yvonne Wigniolle
    Née le 25 juillet 1894 à Ermont (Val d'Oise) Décédée en 1977 8 bis rue Saint-James, Neuilly-sur-Seine
  • Yvonne Printemps est la fille de Léon-Alfred Wigniolle, de Valenciennes, et de Palmyre Vignolle, née au Cateau-Cambrésis. Elle monte sur scène dès l'âge de dix ans dans une pièce de théâtre amateur. Remarquée par Paul-Louis Flers, celui-ci la fait jouer à onze ans au music-hall des Folies Bergère et lui donne le surnom de « Mademoiselle Printemps ».

    tp-2897

    à quinze ans, elle entre aux Folies Bergère où elle restera quatre ans. à dix-huit ans, elle fait partie de la distribution de Ah ! les beaux nichons, dont Maurice Chevalier est la vedette. Son intelligence, son charme unique, sa beauté et sa voix exceptionnelle la font remarquer d'André Messager, puis de Sacha Guitry et d'Albert Willemetz qui écrivent à son intention des comédies musicales, des pièces de théâtre et sept revues.

    En 1916, Sacha Guitry la fait débuter aux Bouffes-Parisiens dans sa comédie Jean de la Fontaine

    Ayant été la compagne de l'as Georges Guynemer pendant la première guerre mondiale, Yvonne Printemps épouse Sacha Guitry le 10 avril 1919 à Paris. Les témoins de mariage sont Sarah Bernhardt, Georges Feydeau, Tristan Bernard et Lucien Guitry, père du marié. La collaboration entre Yvonne et Sacha, très fructueuse artistiquement en France, en Angleterre et aux états-Unis, satisfera leurs deux passions et durera douze ans. Elle se soldera par un divorce.

    En 1926, de passage à Londres, elle provoque l'admiration du public et du critique musical Reynaldo Hahn, dans une interprétation de Mozart, de Sacha Guitry. En 1927, Sacha et Yvonne partent en tournée à New York, Toronto, et Montréal. Elle parlera plus tard d'une « merveilleuse aventure américaine ». En 1931, Sacha Guitry la fait jouer dans Franz Hals avec, pour partenaire, Pierre Fresnay. Yvonne et Pierre tombent amoureux l'un de l'autre et formeront dès lors un couple inséparable.

    En 1934, Yvonne Printemps et Pierre Fresnay, qu'elle n'épousera jamais, tourneront huit films ensemble, le premier est La Dame aux camélias de Fernand Rivers et Abel Gance. Le voyage en Amérique sera son dernier film. Elle poursuit sa carrière de chanteuse jusqu'à la fin des années 1950.

    Sa voix unique de « vrai rossignol » aura marqué son époque et l'opérette. Archétype de la diva, son mauvais caractère, ses frasques, ses bijoux parmi les plus beaux de l'époque, ses chapeaux, ses petits chiens et ses toilettes alimentèrent la chronique. « Je ne suis pas ce que l'on pense... », lui fera chanter Albert Willemetz dans Les Trois Valses.

    Entourée d'un nombre incalculable d'amants, Yvonne Printemps vécut jusqu'à la fin avec Pierre Fresnay, qui subissait sans broncher les souffrances et les rebuffades qu'elle lui infligeait, lui qui n'était pas non plus un saint en matière de fidélité...

    Wikipedia

    Date de mise à jour : 30/01/2018
    Imprimer la fiche